Omega

Fondée 1848
Fondateur Louis Brandt
Lieu Bienne, Suisse
Entité Swatch Group

Bien que le nom d'Omega soit apparut qu'en 1903, l'aventure horlogère de cette marque incontournable à démarré dès 1848.

C'est Louis Brandt qui à l'âge de 23 ans ouvre un comptoir d'établissage à La Chaux-de-Fonds. L'entreprise acquiert rapidement une bonne notoriété dans la fabrication de montre gousset de précision.

En 1879, à la mort de Louis Brandt, ses deux fils décident de poursuivre l'aventure et d'industrialiser la fabrication des montres. Il se délocalise à Bienne pour pouvoir subvenir à leurs besoins de main-d'oeuvre et moderniser leurs ateliers. Les résultats arrivent vite, et la production de montre par des procédés mécaniques rencontre un franc succès. En moins de 10 ans, l'entreprise devient la plus grande de l'horlogerie suisse et produit 100 000 montres par ans !

En 1894 apparait pour la première fois le nom d'Omega, à l'époque c'est le nom d'un calibre, l'Omega 19 lignes. Un mouvement réputé fiable et qui se vend très bien.

En 1903, les deux frères décèdent à quelques mois d'intervalle. L'entreprise vend alors 240 000 montres de gousset par an. L'entreprise devient une société et prend le nom de "Société anonyme Louis Brandt & Frère S.A. - Omega Watch Co."

La Première Guerre mondiale, ainsi que la grippe espagnole et les mouvements sociaux ralentissent fortement la croissance d'Omega.

La crise de 1929 va également obliger l'entreprise à s'associer avec Tissot qui connait aussi des difficultés pour se consolider. C'est ainsi qu'en 1930, la holding SSIH est créée (Société Suisse pour l'Industrie Horlogère). Lemania rejoint la holding et amène son lot de savoir-faire, notamment en mouvements avec fonction chronographe. Cette nouvelle dimension permet à Omega de devenir le chronométreur officiel des Jeux olympiques de Los Angeles de 1932.

En 1939, une nouvelle guerre mondiale vient bouleverser les plans de toutes les industries. Omega continue d'exister et adapte sa production aux demandes militaires. Elle sera notamment le plus gros fournisseur de montres pour l'armée de l'air britannique qui lui en commandera 110 000 jusqu'à la fin du conflit.

En 1942 Omega lance sa première montre automatique. Le 14 novembre 1944 est fabriquée la 10 000 000e montre portant la marque Omega. Un chronomètre de poche en or.

A la fin de la guerre, la réputation des montres Omega est intacte et l'entreprise développe des campagnes publicitaires dynamiques. L'entreprise devient fournisseur de montre pour la Canadian Air Force, la Royal Australian Air Force, l'armée américaine, Air France...

En 1947 le nom d'Omega passe en première position dans le nom de la société et en 1948, Omega lance une nouvelle ligne de montre de sport puis de plongée avec la Seamaster, gamme toujours existante aujourd'hui est très iconique.

En 1952, nouvelle gamme avec la Constellation, montre d'excellence et d'élégance.

En 1957 la famille s'agrandit avec la Speedmaster, parmi les montres les plus iconiques, cette gamme de chronographes professionnel, équipé d'un mouvement basé sur un mouvement Lemania va être au-devant de la conquête spatiale puisque ce sera la montre choisie par la NASA pour toutes les missions spatiales dès 1965. Elle sera au poignet de Buzz Aldrin le 21 juillet 1969 lorsqu'il posa le pied sur la lune, une première dans l'histoire de l'humanité.

Au début des années 70 arrive la crise du Quartz qui vient bouleverser toute l'horlogerie suisse. Omega n'y échappe pas, mais innove quand même avec des montres électroniques comme la Speedsonic, la Seamaster 120 Quartz.

En 1982 la firme prend le nom de "Omega S.A."

En 1983 l'entreprise intègre la SMH (Société Suisse de Microelectronique et d'Horlogerie) qui deviendra le Swatch Group par la suite (en 1998)

Au début des années 90, Omega refait surface petit à petit grâce à la force du Swatch Group et les bonnes idées marketing. En 1995, James Bond devient un ambassadeur de choix et porte une Seamaster 300 automatique équipée du calibre 1120 et certifié COSC. L'agent 007 est toujours ambassadeur aujourd'hui et à porté de nombreux modèles.

En 1999 Omega introduit l'échappement Co-Axial, une innovation importante, brevetée dont l'entreprise a l'exclusivité.

En 2008, Omega renoue avec son passé et dévoile le sublime calibre 8500 entièrement développé en interne.

Aujourd'hui, l'entreprise est très dynamique. Les mouvements Omega sont équipés des dernières technologies (spiral en silicium, boitiers en céramiques pour certains modèles, mouvement résistant à 15 000 gauss, échappement Co-Axial). La marque allie très bien son histoire avec la modernité. Les collections emblématiques que sont les Seamaster ou les Speedmaster font toujours rêver les passionnés. Les Constellations et les De Ville ont toujours bonne réputation de montres élégantes. À travers les Jeux olympiques, Omega s'associe à un évènement planétaire. James Bond apporte toute la classe aux montres Seamaster. La Speedmaster restera à jamais comme la montre ayant été portée sur la Lune. Les ambassadeurs comme George Clooney ou Cindy Crawford apportent tout le glamour à cette marque incroyable d'histoire.

Par son ancienneté, sa longévité, sa visibilité et sa taille, Omega est l'une des sociétés phares de l'industrie horlogère suisse, et ce pour encore de nombreuses années.