IWC

Fondée 1868
Fondateur Florentine Ariosto Jones
Lieu Schaffhausen, Suisse
Entité Groupe Richemont

À la différence des nombreuses maisons horlogère helvétique, le fondateur de IWC vient de l'autre côté de l'atlantique. C'est en 1868 que Florentine Ariosto Jones, entrepreneur américain, décide de délocaliser sa production de montres en Suisse, où la main d'oeuvre est moins chère et les compétences répandues.

F.A. Jones, revend son entreprise à Johannes Rauschenbach-Vogel qui avec son gendre développera la marque.

En 1915 IWC crée deux mouvements dédiés exclusivement aux montres-bracelets avec les calibres 75 et 76.

Dans les années 30-40, IWC s'adapte au contexte et produit des montres à usage militaire et également pour l'aviation. C'est en 1939 que deux négociants portugais commandent une série de montres-bracelets dotée de calibres extrêmement précis. C'est eux qui donneront le nom Portugieser à la gamme la plus iconique d'IWC.

En 1940, IWC fait partie des quelques marques à produire des montres de type B-UHR pour la Luftwaffe avec le modèle 52 T.S.C. avec seconde au centre.

Après guerre, sous l'impulsion d'Albert Pellaton, directeur technique d'IWC, le nouveau calibre 89 est lancé et elle vient équipé dès 1948 la Mark XI, une montre destiné aux professionnels de l'aviation et grandement appréciée pour son blindage magnétique obtenu grâce à une cage en fer doux qui protège le mouvement.

En 1967, IWC s'attaque aux montres de plongée avec l'Aquatimer, étanche à 200m.

En pleine crise du quartz, IWC fait appel à l'immense talent du designer Gerald Genta pour relifter l'Ingénieur, une montre amagnétique.

À la fin des années 70, la manufacture s'intéresse aux modèles à complications pour rajouter quelques lettres de noblesse à l'histoire de la maison. C'est aussi le début d'une collaboration étroite avec F.A. Porsche.

Les années 80 amèneront IWC à s'intéresser aux nouveaux matériaux avec un boitier en titane en 1980 et un boitier en céramique dès 1986.

En 2000 IWC rejoint le groupe Richemont. C'est aussi cette année qu'est lancé le calibre 5000 à remontage automatique avec une réserve de marche de 7 jours.

Dans les années 2000, les collections se stabilisent autour de 6 gammes : Montre d'Aviateur, Ingénieur, Aquatimer, Portogino, Da Vinci et Portugieser. Ces différentes gammes offrent des styles très différents et témoignent de l'histoire riche d'IWC.

Les montres IWC sont très appréciées pour leur design très juste et intemporel.