Pequignet

Fondée 1973
Fondateur Emile Pequignet
Lieu Morteau, France
Entité Indépendante

La marque a été créée en 1973 à Morteau par Emile Pequignet.

Dès les premier temps la marque réussit aussi bien auprès des femmes que des hommes, notamment dans le monde équestre dans les années 80 90.

En 2004 la marque est reprise par Didier Leibundgut, qui souhaite en faire une Manufacture de Haute Horlogerie, fleuron des montres de luxe en France. La fleur de Lys devient l’emblème de Pequignet.

Pour cela un atelier de Manufacture est construit, et des ingénieurs horlogers vont donner naissance à un mouvement tout à fait exceptionnel baptisé : le Calibre Royal.

Il est entièrement conçu, prototypé, contrôlé et assemblé en interne, bénéficiant du dépôt de 9 brevets.

Ce calibre possède de nombreux atouts : il est conçu dès le début pour intégrer toutes les complications dans la platine initiale : heures, minutes, petite seconde, grande date, réserve de marche, et phase de lune.

Son grand barillet permet d’avoir une réserve de marche de 88h, la grande date ainsi que le jour écrit en Français sont à triple saut instantané. Le rotor permet un remontage automatique bidirectionnel.

Le mouvement apparait symétrique, bien décoré, une véritable beauté.

L’investissement nécessaire pour le développement de la manufacture et des soucis sur les premières versions du calibre rend l’année 2012 difficile, et l’entreprise change de propriétaire avec actuellement Laurent Katz comme président du directoire de l’entreprise.

Le calibre Royal est optimisé, et la gamme de Pequignet Manufacture va être étoffée.

Désormais cette belle marque indépendante est le porte étendard de la belle horlogerie Française.