Girard-Perregaux Laureato

2016
Référence 81000-11-431-11A
Calibre GP03300-0030
Diamètre 41mm
Matériau du boitier Acier
Étanchéité
Date de production 2016

À la vue de cette montre, vous devez sûrement vous trouver un peu confus et le design vous rappelle peut-être d'autres modèles iconiques de marque concurrente. Un mélange de Royal Oak, de Nautilus et d'Overseas ? À en juger les dates oui et non. Gerald Genta a bousculé les codes des montres en acier sport / chic en 1972 avec la Royal Oak. La Laureato fût lancée en 1975 soit un an avant la Patek Philippe Nautilus. L'ancêtre de la Vacheron Constantin Overseas n'arrivant qu'en 1977 (le nom Overseas n'apparaissant qu'à partir de 1996).

Girard-Perregaux eut le bon flair des montres en acier de luxe au design novateur à l'époque. Le nom de Laureato fût proposé par le distributeur italien de Girard-Perregaux en référence au film "Le Lauréat" (1967) de Mike Nichols.

Les Laureato d'époque privilégiaient le quartz avec un calibre "in house". C'est avec ce mouvement que Girard-Perregaux instaura les standards de précision du quartz (Quartz Chronometer) avec une fréquence à 32768 Hz.

La Laureato a connue des évolutions en 1984, 1995, 2003 et elle revient pour le Baselworld 2016 dans une version trois aiguilles date en acier, dans la simplicité du sport chic avec sa lunette mi-octogonale mi-ronde, son bracelet intégré et son motif "Clou de Paris".

Assurément une belle alternative aux autres montres en acier de luxe histoire de se démarquer, d'autant plus que cette édition est limitée à 225 exemplaires pour les 225 ans de la manufacture.