Girard-Perregaux

Fondée 1791
Fondateur Jean-François Bautte, Constant Girard
Lieu La Chaux-de-Fonds, Suisse
Entité Kering

C'est l'horloger Jean-François Bautte qui est aux origines des premières productions horlogères en 1791. À cette époque le nom de Girard-Perregaux n'existe pas encore. Ce n'est qu'en 1852 qu'est fondée la maison Girard & Cie par Constant Girard qui mariera plus tard Marie Perregaux et donnera les deux noms à l'entreprise en 1856.

C'est Constant Girard qui sera à l'origine d'une des montres les plus iconiques de la marque avec le "Tourbillon sous trois Ponts d'or", montre gousset crée en 1884 et qui gagnera une médaille d'or lors de l'exposition universelle de Paris de 1889. Pour la première fois, le mouvement fait partie du design. En 1991, Girard-Perregaux intègre ce concept dans une montre-bracelet qui est aujourd'hui un des modèles iconiques de la marque.

En 1965, Girard-Perregaux présente la Gyromatic HF (pour Haute Fréquence), premier mouvement avec un balancier qui bat à 36 000 alternances par heures.

En 1970, au début de la crise du Quartz, Girard-Perregaux s'adapte très vite et sort un calibre maison à Quartz avec une fréquence de 32 768 hertz qui est aujourd'hui devenue la norme que la plupart des fabricants.

En 1988, la marque passe dans le girond de Sowind Group avant de devenir une filiale de Kering en 2011.

En 2008, la maison crée une petite sensation en dévoilant une montre avec un échappement à force constant totalement novateur.

Aujourd'hui, Girard-Perregaux propose une belle alternative à toutes les montres de grand standing avec un côté plus confidentiel. Assurément une belle manufacture à découvrir.