A. Lange & Söhne 1815 Chronographe

A. Lange & Söhne 1815 Chronographe
Référence 414-028
Calibre L951.5
Diamètre 39mm
Matériau du boitier Or blanc
Étanchéité 30m
Date de production 2017

Voici le nouveau chronographe 1815, une petite merveille.

La collection 1815 a connu plusieurs versions de chronographes, pour découvrir ces changements nous pouvons revenir sur les évolutions successives. La première version a eu un grand succès (c'est l'une des 2 montres de Philippe DUFOUR), une montre classique avec du caractère, cependant des détails lui ont été reprochés: le chemin de fer était assez épais et les sous-compteurs de petite taille. Une version plus épurée lui a succédé avec comme changement esthétique un cadran simplifié avec les 2 sous compteurs sans échelle de mesure. Les autres changements sont un agrandissement de la boite d'un demi-millimètre et une optimisation du calibre qui atteint 60 heures de réserves de marche. L'édition boutique a ensuite fait son apparition, avec un cadran aux proportions idéales. L'échelle pulsométrique est de retour, le chemin de fer s'est affiné ce qui permet d'avoir des sous-compteurs de bonne taille.

Ce chronographe a repris les proportions idéales de la version édition boutique. Nous retrouvons donc les chiffres arabes typiques de la collection 1815, l'échelle pulsométrique qui est plus rare que les échelles tachymétriques et qui rappelle les montres de médecins.

Le cadran noir fait évidemment penser au célèbre Datographe up & down, mais ce chrono est plus épuré et s'en distingue, car il n'a pas de grande date ni d'indicateur de réserve de marche, et surtout les dimensions sont plus contenues en diamètre comme en épaisseur.

Côté calibre c'est exceptionnel, la plupart des spécialistes considèrent que les mouvements chronographes de Lange & Söhne sont les plus beaux jamais réalisés dans l'histoire de l'horlogerie. En observant le calibre, on a tout d'abord une impression de profondeur, on prend ensuite une loupe pour admirer le niveau de finition et de décoration. La platine et les ponts sont en maillechort ce qui donne un aspect chaleureux au mouvement. Comme le veut la tradition allemande, on retrouve les rubis qui sont chassés dans des chatons en or, eux-mêmes vissés par 3 vis bleuies à la flamme. Chaque pièce est finit et décorée à la main avec minutie, on retrouve des anglages parfaits dont plusieurs angles rentrants, certaines pièces sont ensuite brossées, d'autres polies miroir donnant des jeux de lumière très agréables. On retrouve un élégant col de cygne sur le coq de balancier, ce dernier reçoit une ultime décoration avec une gravure réalisée par l'un des maitres graveurs de la maison Lange, rendant chaque pièce unique.

Au final ce nouveau chronographe est une vraie réussite, il intègre la collection courante et connaitra probablement un grand succès.